Simonet reste impassible face à la grève des profs

06/05/11 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Le Vif

10.000 personnes sont descendues dans les rues de Liège jeudi et malgré les menaces de syndicats de continuer le mouvement, Marie-Dominique Simonet (cdH), ministre de l'Enseignement de la Communauté française, reste impassible et refuse de rouvrir les négociations sur l'accord sectoriel 2011-2012.

Simonet reste impassible face à la grève des profs

© Frederic Pauwels

Au terme de la journée de grève de jeudi, la ministre a envoyé un communiqué qui n'évoquait pas une telle possibilité. Vendredi dans des entretiens accordés à la Dernière heure et à Bel RTL, elle a renvoyé les revendications vers les accords sectoriels suivants. "La phase de l'accord est passée mais on n'a pas terminé le travail. Un autre accord va se présenter", a-t-elle déclaré.

La ministre a également fait remarquer que les revendications entendues jeudi ne portaient pas uniquement sur le salaire ou les fins de carrière mais sur un ensemble de problèmes plus large, englobant le début de carrière, la simplification de la procédure de nomination des enseignants ou plus globalement la qualité du travail.

"Pour y répondre, il faut savoir quelles étaient les demandes, et elles étaient très nombreuses. De manière transversale, c'était de la reconnaissance, et ils ont raison (...). Les enseignants se sont adressés à la ministre mais aussi à tous les citoyens, aux parents", a-t-elle souligné.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires