Shoah: Bruxelles, docile ou non ?

29/01/16 à 09:30 - Mise à jour à 12:02

Source: Le Vif/l'express

Des historiens belges et une de leurs consoeurs allemandes, Insa Meinen, se sont disputés sur le rôle précis des autorités bruxelloises dans le génocide des Juifs, durant l'Occupation. Le récit de cette querelle.

La longiligne Insa Meinen est une historienne allemande reconnue. Auteure de Wehrmacht et prostitution sous l'Occupation (Payot, 2006), elle s'est fixée en Belgique pour préparer son opus La Shoah en Belgique (Renaissance du livre, 2011). Un ouvrage qui a mis en lumière la responsabilité décisive des autorités militaires allemande dans la déportation des Juifs de Belgique. Aujourd'hui, Insa Meinen s'apprête à rejoindre son port d'attache, l'Université d'Oldenbourg, où elle poursuivra ses recherches sur les stratégies de survie des Juifs réfugiés en Europe occidentale. Bye bye, Belgium ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires