Seydi Sag prend ses distances avec le cdH, faute de clarification sur l'exclusion de Mahinur Özdemir

23/06/15 à 21:30 - Mise à jour à 21:30

Source: Belga

Le conseiller communal schaerbeekois Seydi Sag a lié l'acte à la parole mardi soir, en quittant les bancs de son groupe et du même coup le conseil communal, comme il l'avait annoncé la veille, faute d'avoir eu les explications que la section locale du cdH a demandées à la présidence du parti au sujet de la démission forcée de Mahinur Özdemir, sur fond de non-reconnaissance par celle-ci du génocide arménien.

Seydi Sag prend ses distances avec le cdH, faute de clarification sur l'exclusion de Mahinur Özdemir

Mahinur Ozdemir. © Belga

Seydi Sag n'a pas dit clairement mardi soir qu'il quittait le cdH pour autant. La veille, il avait expliqué au journal La Capitale qu'une semaine après l'envoi d'un courrier de demande d'explications à la présidence du parti, la section locale n'avait reçu aucune explication de la part du président, ni de proposition de rendez-vous.

"La moindre des choses était d'écouter les membres de la section locale, de nous informer de cette décision. On ne nous a pas demandé notre avis... Je suis le dernier conseiller communal cdH et je devais, au prochain conseil, devenir le chef de groupe. Vous imaginez un peu le malaise", avait ajouté Seydi Sag précisant qu'il prendrait ses distances avec le parti, "tant qu'il n'aurait pas de réponse". Dont acte mardi soir. Aucun conseiller cdH ne siège donc actuellement au conseil.

Le centre démocrate Humaniste compte par contre toujours deux échevins: Denis Grimberghs (Finances, Mobilité et Logement), et Mohamed El Arnouki (Espaces verts et Famille). Les défections de Mahinur Özdemir et de Seydi Sag ne mettent pas la majorité Liste du Bourgmestre (B. Clerfayt ndlr)-Ecolo-cdH en danger. Quelle que soit l'issue de cet épisode, celle-ci compte encore 28 membres sur 47.

En savoir plus sur:

Nos partenaires