Services de sécurité : "Pas de djihadistes parmi les réfugiés en Belgique"

14/01/16 à 11:52 - Mise à jour à 12:14

Source: De Morgen

L'été dernier, certains craignaient que des djihadistes se mêlent aux réfugiés venus de Syrie et d'Irak pour s'infiltrer en Europe. Cependant, selon une information relayée par le quotidien De Morgen, les services de sécurité n'ont encore arrêté aucun djihadiste (ou djihadiste potentiel).

Services de sécurité : "Pas de djihadistes parmi les réfugiés en Belgique"

Réfugiés à Bruxelles © Belga

Sympathie pour l'EI

Il y a quelques mois, les réseaux sociaux ont relayé des photos de demandeurs d'asile en Grèce reconnus comme des membres de milices en Syrie, telles que l'Armée syrienne libre (relativement modérée) et le Front al-Nosra. Plusieurs observateurs spécialisés interrogés par nos confrères de Knack en septembre dernier avaient décrété qu'il était possible que des djihadistes tentent de s'infiltrer en Europe en se cachant parmi les réfugiés tout en précisant qu'il ne s'agirait certainement pas de "hordes de djihadistes".

Cependant, jusqu'à présent, les services de sécurité n'ont encore arrêté aucun djihadiste (potentiel). L'information est confirmée par le cabinet du ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA). "Nous n'avons trouvé personne qui présente des indices de sympathie envers l'État islamique" explique son porte-parole Olivier Van Raemdonck au quotidien De Morgen.

Les mailles du filet

En septembre, les services de sécurité se sont vu attribuer plus de moyens pour passer les réfugiés au crible. L'équipe a été renforcée de 14 personnes. Celles-ci auraient déjà contrôlé des personnes figurant dans la banque de données de la sûreté de l'État, le service de renseignements militaire ou la Banque de données nationale générale (BNG). "Mais ce n'est pas parce qu'on est repris sur une de ces listes qu'on est forcément un grand criminel" ajoute le porte-parole.

Van Raemdonck admet cependant que les screenings ne sont pas complètement étanches. "Il est toujours possible d'échapper aux mailles du filet." (AVE)

Nos partenaires