Seconde sess' pour nos enseignants

13/07/10 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Le Vif

L'inspection générale de l'enseignement obligatoire francophone a remis son rapport aux députés de la Communauté française. Le bulletin 2008-2009 des directeurs d'écoles et des enseignants connait quelques flops.

Seconde sess' pour nos enseignants

© Thinkstock

Voici moins d'un mois, l'anxiété était palpable chez nombre d'élèves à l'approche des résultats de leurs examens. Cette semaine, c'était au tour du corps enseignant de se faire du mouron. Décrypté dans les journaux du groupe Sud Presse, le rapport de l'inspection générale pointe plusieurs failles dans l'enseignement, tant en termes de contenu que de méthode.

Le niveau d'exigence des compétences à acquérir varierait fortement d'une école à l'autre. Pire, d'une classe à l'autre dans un même établissement, les exigences ne seraient pas les mêmes. L'inspection révèle aussi une absence de cohérence et de continuité tout au long du cursus d'apprentissage. Le manque de communication entre collègues professeurs serait l'une des causes de cette disparité.

Côté contenu, des manquements ont été constatés dans certaines branches : maths, sciences et histoire. Le cours de natation n'est pas épargné non plus. L'encadrement des élèves à la piscine ne serait pas optimal. On parle ici de la sécurité des enfants. Certains établissements ne dispensent même pas de cours de natation, pourtant intégré aux socles officiels de compétences à maitriser rapporte Sud Presse.

L'inspecteur en chef, Roger Godet, avoue qu' "une lecture rapide du rapport met peut-être plus en avant les points négatifs, mais le but est de faire évoluer les choses, pas de critiquer les enseignants".

Autre argument en faveur du corps professoral : "Très souvent, le manquement constaté lors d'une inspection a disparu lorsque l'on retourne dans l'école. Les choses évoluent favorablement". La ministre de l'enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (CdH) est du même avis : "Il s'agit avant tout, d'un outil de pilotage pour les professeurs".

Eve Boidron

Nos partenaires