Scandale Facebook: les Belges lésés peuvent déposer plainte auprès de la commission Vie privée

05/04/18 à 20:05 - Mise à jour à 20:04

Source: Belga

"Les Belges qui pensent que leurs données à caractère personnel ont été transmises à Cambridge Analytica peuvent introduire une plainte auprès de la commission Vie privée", a fait savoir cette dernière jeudi dans un communiqué.

Scandale Facebook: les Belges lésés peuvent déposer plainte auprès de la commission Vie privée

© Geralt

L'entreprise britannique a pu bénéficier, directement et indirectement, de données Facebook via l'application "thisisyourdigitallife". Elle a ensuite joué un rôle d'influenceur, notamment dans le référendum sur le Brexit et dans les élections présidentielles américaines. L'enquête est actuellement entre les mains de l'administration britannique, l'"Information Commissioner's Office" (ICO). "C'est l'ICO qui prend à présent la direction des opérations, mais les plaintes peuvent être intégrées à l'enquête internationale menée à ce sujet", précise la commission Vie privée.

L'ICO communiquera mardi, le 10 avril, un premier rapport lors de la séance plénière du "Groupe de protection des données Article 29", organe consultatif de la Commission européenne appelé à être remplacé par le comité européen de la protection des données. Ce dernier entre en vigueur à la faveur d'une évolution de la législation. Plus stricte, la nouvelle loi européenne de protection de la vie privée sera d'application à partir du mois de mai.

La décision de sanctionner l'opérateur appartient à l'autorité de contrôle de l'État membre dans lequel se trouve l'établissement principal de celui qui traite les données. Dans le cas de Facebook, il s'agit de l'Irlande. Le comité européen de la protection des données pourra cependant également se saisir de certaines affaires si cela s'avère nécessaire. Dans ce cas, toutes les autorités de contrôle nationales devront alors suivre sa décision, d'où l'intérêt pour les Belges qui se sentiraient lésés de déposer plainte auprès de la commission Vie privée.

Nos partenaires