Salaires, congés, index... Ce que contient la note de la 'Suédoise'

22/08/14 à 06:51 - Mise à jour à 06:51

Source: Le Vif

Malgré les efforts, de nombreuses fuites concernant les mesures abordées dans la note de formation du gouvernement fédéral sont parues dans la presse ce vendredi. Tour d'horizon.

Salaires, congés, index... Ce que contient la note de la 'Suédoise'

© Belga Image

Malgré les tentatives des formateurs Charles Michel (MR) et Kris Peeters (CD&V) d'éviter les fuites, de nombreuses mesures de leur note étaient largement détaillées vendredi dans la presse. Cette note, selon La Libre, se présente comme un catalogue de bonnes intentions, contient peu de chiffres et est plutôt discrète sur les pistes à explorer pour garantir le retour à l'équilibre budgétaire.

Travail

Supprimer le handicap salarial d'ici la fin de la législature, rendre le travail plus flexible (télétravail) et les licenciements plus aisés pour les fonctionnaires, relever à 45 ans le nombre d'années de carrière nécessaire pour une pension anticipée, calculer les retraites par points, relever la tranche de revenu exemptée d'impôt (6.800 euros) au niveau du revenu d'intégration d'un isolé (9.808 euros), figurent parmi les mesures envisagées, tout comme une réforme des carrières (les travailleurs seraient davantage payés en fonction de leurs compétences et leur productivité, et moins en fonction de leur carrière ou leur âge).

Épargne-temps

Selon Le Soir, l'une des mesures les plus novatrices de la note gouvernementale serait celle de l'épargne-temps, un système qui existe déjà en France, en Allemagne, et aux Pays-Bas. Il s'agit d'un mécanisme qui permet au salarié de ne pas prendre tous ses congés, et de les économiser sur un compte. Les avantages en nature pourraient également être épargnés. Par exemple, renoncer à un téléphone ou une voiture de fonction pour épargner du temps.

Lorsqu'il juge son compte épargne-temps suffisamment fourni, le salarié peut alors prendre une pause carrière. Il peut également conserver son épargne-temps pour bénéficier d'une pension légale plus élevée.

La forme finale de cette mesure n'est cependant pas encore acquise. Elle devra encore être négociée au sein du futur gouvernement et être soumise aux partenaires sociaux qui auront leur mot à dire dans son élaboration.

Congés

Toujours selon Le Soir, les différents régimes des congés seraient revus et harmonisés, sans toutefois toucher aux congés parentaux, d'assistance et pour soins palliatifs.

Chômage

La Libre évoque par ailleurs des documents internes au MR préconisant d'imposer une "enquête sur les revenus" des chômeurs conditionnant les allocations de la troisième période (forfaitaire) de chômage.

Service minimum

La possibilité d'un service minimum en cas de grève dans les prisons, les transports en commun ou encore chez Belgocontrol est également évoquée.

Nucléaire

On y retrouve aussi le réexamen de l'agenda de sortie du nucléaire. La note envisagerait un prolongement.

Travail des pensionnés

L'Echo relève entre autres la fin du plafond autorisé pour le travail des pensionnés (ils pourront travailler sans limite salariale) ou le réexamen de la norme de croissance des soins de santé.

F-16

De Morgen relève que les quatre partis en négociation sont d'accord pour remplacer les F-16 vieillissants de la Défense, ce qui ne manquerait pas de coûter quelques milliards.

Index

Saut d'index et modifications de l'index (sans toutefois toucher à son caractère automatique) figurent également en arrière-plan de la note.

Arco

Enfin, les journaux glosent aussi sur le malaise que suscite auprès de la N-VA la solution évoquée pour les coopérateurs Arco, chère au CD&V.

L'accord de gouvernement est attendu pour le courant du mois de septembre, si tout se passe bien...

Nos partenaires