Rudy Demotte se dit "atterré" par le projet d'enfermer des enfants en centres fermés

30/11/16 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Belga

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte s'est dit mercredi "atterré" par le projet prêté au secrétaire d'Etat à l'Asile Théo Francken de rétablir la possibilité pour la Belgique d'envoyer des enfants en centres fermés.

Rudy Demotte se dit "atterré" par le projet d'enfermer des enfants en centres fermés

© Belga

"Si les informations qui nous parviennent sont exactes, M. Francken s'apprête à réinstaurer un principe complètement rétrograde qui avait valu à la Belgique plusieurs condamnations par la Cour européenne des Droits de l'Homme, la situation d'extrême vulnérabilité de l'enfant étant prédominante sur la qualité d'étranger en séjour illégal", réagit M Demotte.

Selon lui, le secrétaire d'Etat ferait bien de "relire attentivement" la Déclaration universelle des Droits de l'enfant "qui précise par exemple dans son principe 10 que L'enfant doit être protégé contre les pratiques qui peuvent pousser à la discrimination raciale, à la discrimination religieuse ou à toute autre forme de discrimination. Il doit être élevé dans un esprit de compréhension, de tolérance, d'amitié entre les peuples, de paix et de fraternité universelle", conclut le ministre-président de la Fédération.

Nos partenaires