Rudy Demotte prône l'optimisme dans son discours de voeux à Tournai

07/01/18 à 16:46 - Mise à jour à 16:46

Source: Belga

Dénonçant, au sens large du terme, la violence de la société actuelle, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte, bourgmestre empêché de Tournai, a axé son discours de l'an sur une société juste et bienveillante. "Il y a un chemin, celui de la voie de l'équilibre restauré", a-t-il notamment déclaré dimanche.

Rudy Demotte prône l'optimisme dans son discours de voeux à Tournai

Rudy Demotte © BELGAIMAGE

En la Halle aux Draps de Tournai, Rudy Demotte a présenté ses traditionnels voeux.

"Nous pouvons rendre notre société bienveillante et heureuse. C'est une question de choix politique et de volonté citoyenne. Ce sera mon combat et je sais que nous serons nombreux à le mener ensemble", a conclu le mayeur de Tournai qui, dans son discours du Nouvel An, n'a jamais abordé la politique communale et donc les futures élections d'octobre prochain.

Pour l'orateur, cette rencontre était une invitation à dépasser le pessimisme ambiant qui nourrit le désenchantement de nos sociétés. "Je vous invite à refuser le pessimisme général pour entreprendre de ré-enchanter le collectif. Le progrès global, collectif et social s'est interrompu. Ce recul du bien-être collectif, au profit d'une petite minorité, provient d'une rupture de l'équilibre", a dit Rudy Demotte qui a par ailleurs dénoncé les violences physique, verbale et intellectuelle dont est victime notre société actuelle.

"Il y a une alternative à la société inégalitaire et violente, une société juste et bienveillante que l'Europe a fait progresser durant trois décennies. La voie des progressistes, c'est aussi la juste redistribution des richesses. Avec beaucoup d'autres, qui partagent mes valeurs de progrès et d'égalité, j'entends avancer dans la voie de l'équilibre et de la réforme", a encore déclaré M. Demotte qui n'a pas manqué d'égratigner au passage le PTB. "Il faut résister à la tentation de la démagogie. Refusons la simplicité du simplisme et de l'émotionnel, la voie qu'empruntent justement les partis de l'extrême", a-t-il dit.

Nos partenaires