Redémarrage des réacteurs nucléaires : Jan Bens (AFCN) a déjà décidé...il y a dix ans

22/10/15 à 12:15 - Mise à jour à 12:13

Source: Le Vif/l'express

En 2005, alors qu'il dirigeait la Centrale de Doel, Jan Bens, l'actuel patron de l'Agence Fédérale pour le contrôle nucléaire (AFCN) estimait ses réacteurs "encore bons pour trente ans". De quoi douter de l'indépendance de celui qui devra décider de la relance des réacteurs microfissurés.

On savait Jan Bens farouchement pro-nucléaire. Cela ne pose pas de problème particulier aux ministres de son secteur, Marie-Christine Marghem pour l'énergie, et surtout Jan Jambon pour la sécurité. L'indépendance de l'institution chargée de veiller au sûr fonctionnement des sept réacteurs nucléaires que compte la Belgique leur semble si intrinsèquement indiscutable que c'est elle, et elle seule, donc lui, et lui seul, qui décidera, lorsqu'il aura sous les yeux les conclusions des divers organismes mobilisés sur le dossier, du redémarrage de Doel 3 et Tihange 2, ces réacteurs dont la cuve est émaillée de microfissures, et qui sont à l'arrêt depuis le printemps 2014.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires