"Quelle position?", la plateforme qui veut mettre la jeunesse à l'agenda politique

14/03/18 à 09:39 - Mise à jour à 13/03/18 à 16:43

Source: Le Vif

À l'occasion des prochaines échéances électorales, le site " Quelle position ? " interpelle tous les partis politiques au sujet des questions qui touchent la jeunesse. " On a voulu mettre en évidence les préoccupations du secteur jeunesse " nous livre la porte-parole du projet.

"Quelle position?", la plateforme qui veut mettre la jeunesse à l'agenda politique

Capture d'écran du site quelleposition.be © Relie-F

Emploi, environnement, service citoyen, code des sociétés, volontariat, mobilité au Royaume-Uni, harcèlement, numérique... Le point commun de ces thématiques ? La jeunesse. À travers une vingtaine de sujets, c'est l'avenir du secteur de la jeunesse qui est questionné par le site quelleposition.be.

"Pour nous, les problématiques jeunesse ne sont pas assez au centre de l'actu", déclare Alice Dehaeseleer, porte-parole du projet. À l'approche des élections, "on s'est dit : c'est le moment ou jamais d'éveiller une réflexion de la part des partis politiques sur ces sujets".

Le projet "Quelle position ?" est lancé. "On a interpellé les politiques, on leur a posé des questions et on a décidé de visibiliser leur réponse, ou leur non-réponse", explique Alice Dehaeseleer.

Faire réfléchir les représentants politiques aux enjeux du secteur et les intégrer dans leur programme, tel est l'objectif de la plateforme. Si la plupart des questions se posent au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles, certaines s'adressent également aux organes communaux et fédéraux (donc aux partis néerlandophones également, qui ont reçu une liste de six questions). Ce sont donc à la fois les programmes pour les élections communales de 2018 et les fédérales et régionales de 2019 qui sont visés.

"On a aussi mis en valeur des questions sur lesquelles les partis n'ont pas encore de proposition", poursuit la porte-parole. "Et je pense que c'est pour ça que, parfois, ils mettent un peu de temps à nous répondre : parce qu'on les titille sur des sujets sur lesquels ils n'ont pas de réponse toute faite".

Interpellation politique et information citoyenne

"Quelle position ?" est donc un moyen d'interpeller les partis politiques pour les informer des préoccupations du secteur jeunesse, mais c'est aussi une plateforme d'information et de sensibilisation citoyenne à ces problématiques-là.

Une campagne d'information menée, notamment, sur les réseaux sociaux afin de toucher un public jeune. "On a vraiment envie d'informer les jeunes parce que ce n'est pas toujours facile de faire le tri, d'être bien armé à l'approche des élections et d'avoir toutes les cartes en main pour voter".

"Et au-delà des jeunes", développe Alice Dehaeseleer, "on veut informer tous les professionnels de notre secteur qui, au quotidien, travaillent avec des décisions politiques liées à ces enjeux". Pour eux, l'apport du projet est donc de savoir à quoi s'attendre avec les prochaines élections.

"Les gens attendent des réponses"

Le projet est porté par l'ASBL Relie-F qui représente 19 associations de jeunesse. C'est après une large consultation de leurs membres, "des gens qui sont au quotidien, sur le terrain, avec les jeunes", que la liste des thématiques a été déterminée. Vingt-quatre questions ont ainsi été adressées "au nom d'un nombre important d'organisations" aux partis politiques belges au sujet de la jeunesse.

"Par le bouche-à-oreille et par les réseaux sociaux, on voit que les gens attendent les réponses, ils sont sensibilisés à ça et ils ne trouvent pas l'info ailleurs", affirme Alice Dehaeseleer.

Au total, ce sont onze partis qui ont été interpellés. À ce jour, le site a reçu les réponses de trois partis politiques : Ecolo, PTB et NV-A. La plateforme attend encore les réponses du CDH, de DéFI, du MR, du PS, du CD&V, de Groen, de l'Open-VLD et du sp.a. Tous se sont engagés à les transmettre.

Oriane Renette.

Nos partenaires