Quand Maggie De Block hurle sur une sénatrice Ecolo (vidéo)

10/01/14 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Source: Le Vif

Au Sénat, une rude altercation a opposé Zakia Khattabi et la secrétaire d'Etat libérale, au sujet des expulsions vers l'Afghanistan. "Ce n'est pas parce que vous criez fort que vous dites la vérité", a lancé la première. "Je ne sais pas d'où vous sortez vos déclarations", a rétorqué la seconde.

Quand Maggie De Block hurle sur une sénatrice Ecolo (vidéo)

© Belga

Cela s'est passé jeudi après-midi, en séance plénière au Sénat. L'écologiste Zakia Khattabi monte à la tribune pour poser une question au Premier ministre, concernant l'expulsion de demandeurs d'asile vers l'Afghanistan. La sénatrice commence par s'irriter de l'absence d'Elio Di Rupo. Celui-ci a envoyé la secrétaire d'Etat à l'Asile et à l'Immigration, Maggie De Block (Open VLD), pour répondre à sa place.

A la tribune, la sénatrice Ecolo attaque d'emblée son interlocutrice : "Dans le désormais emblématique dossier des Afghans, je pensais que le gouvernement avait touché le fond. C'était sans compter sur le cynisme le plus absolu de la secrétaire d'Etat Maggie De Block."

Zakia Khattabi s'appuie sur une déclaration de la secrétaire d'Etat. Interrogée par la chaîne VTM au sujet de l'expulsion de candidats réfugiés vers l'Afghanistan, un pays en proie à une grande insécurité, Maggie De Block avait répondu ceci : "Eh bien, je peux vous dire qu'en Belgique non plus, la situation n'est pas toujours sûre. Vous devriez sortir le soir..."

"Soit madame Milquet, la ministre de l'Intérieur, est à ce point incompétente qu'elle laisse se développer sur notre territoire des zones de non-droit absolu. Soit c'est monsieur Reynders, en charge des Affaires étrangères, qui se fourvoie complètement lorsqu'il déconseille à nos concitoyens de se rendre en Afghanistan", en a conclu Zakia Khattabi, ironisant sur les propos de Maggie De Block.

Ce sont ces mots-là qui ont mis Maggie De Block dans une colère noire. "Madame Khattabi, je ne sais pas d'où vous sortez ces déclarations, parce que je n'ai rien déclaré. Je sais encore ce que je dis ! Si le Premier ministre ne souhaite pas s'exprimer personnellement sur ce dossier, c'est parce qu'il a entière confiance en moi et qu'il sait que je ne tiens pas des propos pareils." Réplique de la sénatrice Ecolo : "Ce n'est pas parce que vous criez fort que ce sera la vérité, madame De Block. Le Premier ministre n'a pas voulu venir répondre... Je comprends qu'il soit honteux, parce que la position de son gouvernement dans ce dossier est une honte."

Contactée ce matin par Le Vif/L'Express, Zakia Khattabi maintient ce qu'elle a dit hier à la tribune du Sénat, tout en reconnaissant que son intervention comprenait une imprécision. "A la décharge de Maggie De Block, le lien chronologique que j'ai présenté en séance plénière n'était pas correct, admet la sénatrice. Les propos scandaleux qu'elle a tenus date en réalité de juillet 2012, et ne sont donc pas postérieurs à la rencontre du Premier ministre avec les réfugiés afghans. Cela dit, cela ne change absolument rien sur le fond."

Zakia Khattabi continue par ailleurs de s'étonner de l'absence du Premier ministre à la séance plénière d'hier après-midi. "Ceci dit, j'ai l'explication : il devait se préparer pour son direct à l'émission Sans chichis", a-t-elle raillé sur son compte Twitter.

Nos partenaires