Putsch contre Michel Daerden à Ans

16/03/11 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

Une motion de méfiance à l'égard du Collège communal ansois, présidé par le bourgmestre en titre, le ministre des Pensions Michel Daerden (PS), a été votée mardi soir par 20 des 29 conseillers communaux, a révélé ce matin "Ans Nouveau" dans un communiqué.

Putsch contre Michel Daerden à Ans

Les conseillers signataires de la motion dénoncent le climat malsain qui règne au sein de la commune. Ils évoquent des menaces diverses, des pressions et du harcèlement moral. Selon eux, l'hôtel communal est devenu "un outil au service d'un pouvoir isolé".

La situation s'est détériorée en juin 2010 quand Michel Daerden a décidé de remplacer le bourgmestre ff, Stéphane Moreau, par Yves Parthoens, relançant ainsi les tensions qui règnent au sein de la fédération liégeoise du PS.

Tant la fédération que le collège communal ansois avaient lancé un appel à la sérénité mais mardi soir, une majorité de conseillers communaux (MR-PS-cdH-RCA) a décidé de renvoyer le boomerang en direction du "clan Daerden".

Les signataires de la motion ont demandé qu'un conseil soit convoqué le plus rapidement possible pour permettre le vote de celle-ci.

"Demain, la gestion de la commune sera menée par une nouvelle équipe responsable et cela dans un climat apaisé", promet "Ans Nouveau". Le nouveau Collège, dans lequel sont écartés les quatre échevins "pro-Daerden" (Yves Parthoens, Jean-Louis Daerden, Jean-Claude Peeters et Julien Gauthy), se composera de 5 élus PS, deux MR (dont le président du CPAS, qui est actuellement Jean-Louis Daerden, le frère du ministre) et un élu RCA. L'écharpe mayorale reviendra à Stephane Moreau.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires