Proposition d'interdiction de la burqa adoptée à la Chambre

30/03/11 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Le Vif

La Commission de l'Intérieur de la Chambre a adopté à l'unanimité la proposition de loi visant à interdire le port de tout vêtement cachant totalement ou de manière principale le visage. Ce texte vise particulièrement le port de la burqa et du nikab dans l'espace public.

Proposition d'interdiction de la burqa adoptée à la Chambre

© BELGA - JULIEN WARNAND

Un texte similaire avait déjà été adopté, à l'initiative du MR, en séance plénière de la Chambre en avril dernier. Mais la chute du gouvernement et la dissolution des chambres quelques jours plus tard n'ont pas permis au Sénat de voter le texte à son tour et, dès lors, de le faire entrer dans le droit belge. Le texte est donc devenu caduc. Pour qu'il puisse être relevé de caducité, il faut un gouvernement de plein exercice ce qui n'est toujours pas le cas.

Le groupe MR a dès lors redéposé le texte, reprenant ainsi toute la procédure depuis le début. Pour les libéraux, la décision du tribunal de police de janvier dernier annulant un règlement communal d'Etterbeek sur le port de la burqa montre l'urgence qu'il y a à légiférer sur le sujet.

La plupart des intervenants ont évoqué l'aspect sécurité mais aussi les droits de la femme pour justifier l'interdiction.

Comme c'était déjà le cas en avril dernier, les écologistes du nord et du sud du pays ont plaidé pour que le parlement demande l'avis du conseil d'Etat. Ils ont aussi demandé l'audition de certaines organisations. Mais comme l'année dernière, ils n'ont pas été suivis.

"Si vous êtes contre l'interdiction, ne vous cachez pas derrière des demandes diverses mais voter contre", leur a lancé le député Denis Ducarme (MR).

Le vote en avril dernier par la séance plénière avait entraîné un large intérêt de la presse internationale, la Belgique étant le premier pays à légiférer en la matière.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires