Procès Wesphael : "le juré est le représentant du peuple"

22/09/16 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Le Vif/l'express

Pour le chroniqueur judiciaire Jan Nolf, auteur de la postface d'Assassin, écrit par Bernard Wesphael, à paraître après le procès, la justice est souvent prisonnière de ses premiers actes.

Jan Nolf, ancien juge de paix de Roulers et chroniqueur judiciaire des sites knack.be et levif.be, n'est pas n'importe qui dans l'affaire Wesphael. Sans se prononcer sur le fond, il s'est longtemps attaché à dénoncer les anomalies du dossier. Avec l'ami Jean Thiel (Ecolo Seraing), Jan Nolf était la silhouette en trench clair escortant l'inculpé à sa sortie de prison. Même accompagnement sur papier. Si Jean Thiel préface le livre de Bernard Wesphael, Assassin, à paraître chez Laurent Minguet (NowFuture), Jan Nolf en a écrit la postface, une réflexion sur l...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires