Pourquoi les élus francophones sont muets sur la Catalogne

30/11/17 à 06:00 - Mise à jour à 06:31
Du Le Vif/L'Express du 24/11/17

L'émoi causé au parlement flamand par la crise catalane n'a d'égal que le silence assourdissant observé par les élus de l'espace francophone. Saisissant contraste.

" Des grands-pères, des grands-mères, des parents avec de jeunes enfants, des moins valides. Des bastonnades, des coups de poing et des coups de pied, des femmes tirées par les cheveux dans les escaliers. " Il s'interrompt, pour mieux contenir son émotion. " Excusez-moi, chers collègues, mais pendant que je vous parle, les images me reviennent. Une pure horreur. Rien à voir avec une démocratie mais avec une dictature brutale et sans pitié. " Jan Van Esbroeck, député nationaliste flamand, a laissé parler son coeur qui saigne abondamment. Sa tirade arrache des applaudissements sur les bancs de la majorité N-VA -CD&V - Open VLD comme de l'opposition SP.A et Groen. Le 4 octobre dernier, sous la grande verrière du Vlaams Parlement, chaque représentant du peuple flamand s'est senti un peu, beaucoup, passionnément catalan.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires