Pourquoi Lahaut devait mourir

18/08/15 à 09:30 - Mise à jour à 02/09/15 à 13:55

Source: Le Vif/l'express

Haro sur les "vilains cocos" : orchestrée sous couvert de guerre froide, l'hystérie anticommuniste devient un pousse-au-crime. Le 18 août 1950, elle désigne le président du Parti communiste Julien Lahaut aux balles de tueurs restés impunis. Pourquoi tant de haine ?

Qui ? Pourquoi ? Ces questions tournaient en boucle depuis près de soixante-cinq ans. Depuis ce 18 août 1950 où le leader communiste Julien Lahaut était froidement abattu à son domicile de Seraing. Le plus retentissant assassinat politique de l'Histoire de Belgique restait une énigme judiciaire. Il a sa vérité historique depuis mai 2015, établie pour le compte du Ceges par un trio d'historiens mandatés par le Sénat.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos