Pourquoi l'extrême droite flamande succombe au charme de Poutine

05/01/18 à 16:08 - Mise à jour à 21:37

Source: Knack

Alors qu'autrefois l'extrême droite flamande partait en guerre contre les Russes, les ennemis d'hier sont aujourd'hui intimement enlacés. Notre confrère de Knack est parti à la recherche du lobby pro-russe en Belgique. "Je trouve que Staline a fait du bon boulot."

Le plus grand fan de Poutine du pays vit à Termonde. Quand on entre dans la maison de Kris Roman on se croirait dans une boutique de souvenirs située à trois pas de la Place Rouge. Roman, un quinquagénaire corpulent au crâne rasé, reconnaît qu'il a un passé de droite. Dans les années quatre-vingt et au début des années nonante, il militait pour le Vlaams Blok pour protester contre la hausse de migrants à Bruxelles. Roman qualifie son passé extrémiste, où il a ouvertement sympathisé avec le Troisième Reich, de "pêché de jeunesse" auquel il a dit adieu.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires