Pour DéFI : PS, cdH et MR doivent nettoyer dans leurs écuries

20/06/17 à 14:00 - Mise à jour à 14:00

Source: Belga

L'intergroupe parlementaire DéFI réuni mardi midi a exigé que le PS, le MR et le cdH prennent des mesures immédiates de mise à l'écart des personnes qui en leurs rangs portent une responsabilité dans les scandales qui ont mené à la situation politique dans laquelle on se trouve actuellement.

Pour DéFI : PS, cdH et MR doivent nettoyer dans leurs écuries

© Belga

Selon le président Olivier Maingain, il s'agit d'un préalable à toute discussion de coalitions. Il n'a pas caché que les exigences de sa formation en termes de mandats, de rémunérations et de transparence seront très élevées. En attendant, le gouvernement bruxellois doit continuer à gouverner pour éviter la paralysie, a-t-il estimé.

A l'issue de l'intergroupe, M. Maingain n'a pas cité de noms de personnes à écarter dans les autres formations. Interrogé au cours du JT de la Une (RTBF) il a par contre évoqué les noms d'Armand De Decker (MR), lié au dossier du Kazakgate, et de Joëlle Milquet (cdH), qui a dû démissionner sur suspicion d'embauche dans son cabinet de personnel chargé de préparer sa campagne électorale.

Nos partenaires