Perquisitions : Mgr Léonard et le Vatican s'indignent

25/06/10 à 15:25 - Mise à jour à 15:25

Source: Le Vif

Mgr Léonard ainsi que l'Église catholique ont été étonné de la manière dont les perquisitions en rapport avec les dossiers de pédophilie ont eu lieu hier.

Perquisitions : Mgr Léonard et le Vatican s'indignent

© Belga

"La justice a fait son travail et elle avait le droit de perquisitionner. J'ai néanmoins trouvé un peu étonnant que cela aille jusqu'à forer dans les tombes archiépiscopales et que tous les évêques aient été enfermés jusqu'au soir" a commenté Mgr Léonard. "C'était digne du Da Vinci Code", a-t-il ajouté sous forme de boutade.

Pour sa part, Le Vatican a exprimé dans un communiqué son "indignation" face à la "violation des tombes" de deux archevêques défunts de Malines-Bruxelles lors de perquisitions effectuées la veille au siège de l'Eglise belge dans une enquête sur des cas de pédophilie.

Le primat de Belgique a également regretté que des perquisitions aient été menées au siège de la commission Adriaenssens et a dit craindre que l'action de la justice puisse mettre en péril le travail de cette dernière. Une décision quant à l'avenir de la commission devrait intervenir prochainement, selon Mgr Léonard qui a évoqué la date de lundi.

L'archevêque de Malines-Bruxelles a aussi déploré que l'ensemble des évêques aient été retenus des heures durant lors des perquisitions "même ceux qui n'avait visiblement rien à voir avec l'affaire", poursuit Mgr Léonard.

Quant à l'attitude adoptée par son prédécesseur, le cardinal Godfried Danneels, Mgr Léonard a dit "avoir toutes les raisons de le croire quand il dit qu'il savait rien".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires