Pensions des militaires : un "espace de négociation" sur certaines modalités

25/11/16 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Source: Belga

Les ministres de la Défense et des Pensions, Steven Vandeput et Daniel Bacquelaine, ont fait état vendredi d'un "espace de négociation" pour la mise en oeuvre de certaines modalités de l'allongement des carrières militaires, une mesure décidée le mois dernier par le gouvernement et qui fâche les militaires.

Pensions des militaires : un "espace de négociation" sur certaines modalités

© Belga

M. Vandeput et une représentante du ministre des Pensions ont participé conjointement vendredi à une réunion avec les organisations syndicales lors de laquelle ils les ont invitées à participer aux discussions visant à définir les modalités de mise en oeuvre de la réforme relative à la pension des militaires.

Les deux ministres ont, dans un communiqué conjoint, réaffirmé le fait que "la suppression du régime actuel de pension des militaires n'interviendra que lorsque les nouvelles dispositions visant à prendre en compte la pénibilité dans la détermination des droits de pension seront adoptées".

Ils soulignent qu'il y a par ailleurs un espace de négociation qui doit permettre de définir des dispositions transitoires visant à prendre en compte certaines situations, en particulier celle des militaires proches de la pension, celle de ceux ayant déjà effectué une partie importante de leur carrière ou encore celle de ceux qui bénéficient de mesures transitoires décidées dans le cadre de réformes antérieures.

Enfin, les tantièmes préférentiels actuels, qui sont utilisés pour le calcul de la pension, seront maintenus pour toute la partie de la carrière antérieure à l'entrée en vigueur des nouvelles dispositions, ont assuré MM. Vandeput (N-VA) et Bacquelaine (MR).

Lors de l'établissement du budget 2017, le gouvernement fédéral a décidé en octobre de relever progressivement l'âge du départ à la retraite des militaires, de supprimer le calcul avantageux (tantièmes) à partir de janvier 2019 et d'introduire des conditions de carrière (comme un nombre minimal d'années de service) avant de pouvoir partir à la pension. En 2030, l'âge de départ à la retraite sera de 63 ans.

Nos partenaires