Pas de calendrier pour Galant concernant les nuisances des avions

30/09/15 à 18:51 - Mise à jour à 18:49

Source: Belga

La ministre fédérale de la Mobilité, Jacqueline Galant, ne veut pas s'enfermer dans un calendrier, a-t-elle souligné mercredi en Commission de la Chambre à propos des solutions à trouver dans la problématique des nuisances du trafic aérien lié aux activités de l'aéroport national.

Pas de calendrier pour Galant concernant les nuisances des avions

© BELGA

Au fil des séances de commission, les questions soulevées par les nuisances de l'aéroport de Bruxelles se succèdent et viennent des différents coins de Bruxelles et de sa périphérie. Mercredi, ce sont tant les riverains de la route du Canal que ceux de Crainhem et Tervueren dont les députés se sont fait les relais. La députée et échevine de la Ville de Bruxelles, Karine Lalieux (PS), a interrogé la ministre sur la fin et l'échec de la procédure en conflit d'intérêts enclenchée par la Région bruxelloise à propos de la route du Canal.

Elle a été rejointe par la bourgmestre de Crainhem, Véronique Caprasse (FDF), qui a mis en avant la situation de cette commune de la périphérie est de Bruxelles très survolée par les avions tandis que Jan Spooren (N-VA) dénonçait l'usage intensif de certaines routes depuis le jugement rendu par le tribunal de première instance de Bruxelles à propos du plan Wathelet.

L'accord de gouvernement prévoit l'élaboration d'une solution structurelle et définitive au problème, d'une loi consacrant l'usage préférentiel des pistes et des normes de vent ainsi que la création d'une autorité indépendante en concertation avec les Régions.

"Je ne souhaite pas m'enfermer dans un calendrier", a souligné la ministre.

Pourtant, à entendre les députés le temps presse, y compris dans la majorité. "Nous espérons une solution politique mais on ne peut pas attendre trop longtemps", a averti M. Spooren évoquant de possibles actions en justice de Tervueren.

En savoir plus sur:

Nos partenaires