Parlez-vous carolo ?

10/10/16 à 10:20 - Mise à jour à 10:23

Source: Le Vif/l'express

Petit guide de conversation pour djauser comme il faut entre Ville-Haute et Ville-Basse.

Parlez-vous carolo ?

© SISKA GREMMELPREZ/Belgaimage

Aabî vènè ! (interjection, " Venez vite ! ") : Cri des mamans pour faire rentrer manger, à la fin de la journée, leurs enfants. Ou leurs poules, pour manger ou pour que leurs enfants les mangent.

Abérate (interjection, " A bientôt ! ") : Salutations de départ. Exemple : - Je te sers ta sixième grappa, Mathieu ?

- Non, impossible, je dois rentrer au bureau avant 17 heures aujourd'hui. Sinon la pointeuse s'éteint.

Bon, abérate alors.

Arindgi (adjectif, " Arrangé ") : Qualité de la personne disruptive. Exemple : - J'ai croisé Mathieu hier vers 16 heures, minga (voir Le Vif/L'Express du 10 juin dernier) qu'il était arindgi !

- Ah, c'est bizarre. Pourtant, il n'a bu que cinq grappas pendant son heure de table.

Bribeux (adjectif, " Solliciteur, mendiant ". Synonyme : pauquî, " communiant ") : Qualité de la personne quémandeuse. Exemple :

- Je peux avoir une autre grappa ?

- Non, Mathieu. Je dois préparer le service du soir, il est temps que tu termines ta pause de midi, alors ne fais pas le bribeux.

Baudet de fosse (nom masculin, de l'âne qui tirait les charriots dans la mine) : Personne pas très futée. Exemple : " Mathieu a raté son examen cantonal, quel baudet de fosse ! "

Bauyard (nom masculin, " Bayeur ") : Personne qui rêvasse avec un peu trop d'application. Exemple : " Mais enfin Mathieu, écoute-moi quand je te parle, bauyard va ! "

Canlette (nom féminin) : Pièce d'une casserole qui sert à faire bouillir le lait, et qui siffle à ce moment. Par extension, la canlette est une commère. Exemple : " Dis, loin de moi l'idée de faire ma canlette, mais tu sais que Mathieu a raté son examen cantonal ? "

Clicotchas (nom masculin pluriel, " Bricoles ") : Espèces de tchiniss, mais aux vertus plus décoratives. Exemple :

- Je suis rentré au bureau vers 16 h 30, après ma pause de midi, minga je me suis stauré sur mon bureau, j'ai fait tomber plein de clicotchas !

- T'es arindgi toi Mathieu. Et il a dit quoi ton patron ?

- Bin rien da, il était encore en heure de table !

Gatte à roye (nom féminin, " Chèvre à rayures ") : Espèce de caprin boiteux que certains voudraient faire passer pour un noble équidé des savanes. La gatte à royes, que la petite bourgeoisie carolorégienne appelle improprement zèbre, usurpe depuis presque trente ans la place du dogue, si fier et si prolétaire, en division 1 de football.

Kancha (nom masculin, " Catholique ") : Espèce de calotin mais en moins chic. En voie de disparition depuis longtemps. Si rare que beaucoup doutent de son existence.

Kediss ma biche ? (Interjection, " Comment vas-tu, ma biche ? ") : Salutations de bonjour. Espèce de bisous m'chou mais en encore plus viril.

Le (din l'aut' y a une pwère cûte) (nom masculin et expression idiomatique, " Mucus ", " Dans l'autre il y a une poire cuite ") : Espèce de friandise que les enfants vont chercher eux-mêmes à l'intérieur d'eux-mêmes. Exemple :

- Mathieu ! Din l'aut' y a une pwère cûte !

- Quoi ? Il a encore le doigt dans son nez ? ! Mathieu, nondidjeu ! Arrête de manger tes le, tu n'auras plus faim pour souper !

Maflé (adjectif, " Essoufflé ") : Qualité de la personne qui a couru trop vite. Exemple :

- Mais qu'est-ce qui se passe Mathieu, t'es tout maflé ?

- J'ai couru pour rentrer de ma pause de midi avant 17 heures parce qu'après la pointeuse s'éteint.

Mandaille (nom masculin) : Qualité de la personne de peu de qualités, travailleur peu qualifié ou qualifié de peu travailleur. Exemple :

- Il faisait quoi, Mathieu, au Numéro 8 ? Porion ?

- Oh non, rien du tout, il était mandaille.

Mastouche (nom masculin, synonyme, en carolorégien, de la Province de Hainaut : " Personne extraordinaire ") : Personne souffrant d'un déficit et d'un dysfonctionnement cognitif. Exemple :

- Papa, c'est quoi la différence entre le Sporting et l'Olympic ?

- C'est très simple : les mastouches ils sont zèbres, les malins ils sont dogues.

Mècouille ti ! (interjection, " Mes testicules, pardi ! ") : Expression d'une surprise exagérée. Exemple :

- Quoi Mathieu, tu n'as bu que six grappas après le dîner ?

- Oui.

- Mècouille ti !

Ossî (participe passé, " Travaillé ") : Souvent conjugué à la forme négative. Exemple :

- Ah, t'as vu la Gazette ? Il paraît que Mathieu devient échevin.

- Ça ne m'étonne pas, c'est une canlette et il n'a jamais ossî : c'est exactement ce qui est demandé.

Picot (nom masculin, " Pieu, pique ") :Siège parfois défaillant de la virilité carolorégienne. Exemple (malheureusement intraduisible) :

- Et toi Mathieu, comment ça va le picot ?

- Si dje nlavais né pou pichi, dje lfous dju.

Pèsant (nom masculin et adjectif, " Pesant ") : Qualité de la personne bien pourvue en numéraire. Exemple :

- Mathieu a encore payé six tournées de grappas après le dîner. Ce garçon a définitivement du coeur !

- Oh il peut bien, c'est un pèsant !

- Et pourtant, il n'a jamais ossî.

Rastrindu (adjectif, " Emacié ") : Qualité de la personne en sévère et récent déficit de masse corporelle. Exemple :

- Dis, loin de moi l'idée de vouloir jouer la canlette, mais tu as vu comme Mathieu est tout rastrindu ?

- Je sais, c'est parce qu'il suit un régime draconien : son médecin lui a interdit les heures de table de plus de six heures.

- Dur, ça. Surtout quand on est échevin.

Spepieux (nom masculin, " Pinailleur ") : Personne qui fait un peu trop attention à tout. Jusqu'à la maniaquerie. Exemple :

- Il n'y a plus de grappa blanche, patron. J'en sers une barriquée au monsieur chauve qui en a déjà bu six, là-bas ?

- Oh ne fais pas ça malheureux, Mathieu est un spepieux ! Donne-lui plutôt un verre de ma réserve personnelle. Je la gardais pour le mariage de ma fille, mais tant pis.

Stitcheux (nom masculin) : Personne inclinée au mensonge. Une de ses variantes, " stitcheu d'couilles ", ne manquera pas de surprendre les traqueurs de pléonasme : une " couille " étant pour l'occurrence un mensonge, un stitcheu d'couilles est donc un menteur de mensonges. Exemple :

- Comment se fait-il que tu sois encore stauré ainsi sur ton bureau ?

- Je ne sais pas, patron. Pourtant, je vous jure que je n'ai bu que six grappa, ce midi

- Tu es un stitcheu d'couilles, Mathieu. Continue ainsi et tu finiras échevin.

Shitard (nom masculin, de " shit ", diarrhée) : Personne jamais à court de liquidités. Pas parce qu'elle est pèsante, mais parce que sa pleutrerie a sur son appareil digestif des effets dessicatifs. Exemple :

- Mathieu, je te sers ta septième grappa ?

- Non, non, je ne peux pas, il est tard, je dois rentrer au bureau, je suis surveillé.

- Techtu hon, shitard ! Tu sais bien que ton patron est à côté, et qu'il ne rentrera pas avant sa onzième averna.

Sinsi (nom masculin, " Paysan ") : Personne venant de contrées lointaines où se trouveraient des champs et des vergers, et dont beaucoup doutent de l'existence. Exemple :

- Tiens il vient d'où, Mathieu ?

- De Gouy-lez-Piéton ?

- Oh ! Il n'a pourtant pas du tout l'air d'un sinsi : il est très raffiné quand il boit sa grappa.

Spotchi (verbe, " Ecraser ") : Action qui fait " spotch ", généralement indicative de la domination des puissants sur les faibles. Exemple : " Ersatchez vos longs pis, les Dogues vont les spotchi ! " (" Enlevez vos longs pieds, sinon les Dogues vont les écraser ! ") Marche aussi, mais beaucoup moins bien, avec un tram, et pas du tout des Zèbres.

Stauré (participe passé, " Affalé ") : Etat de la personne après disruption, due à la grappa ou à une inclination à la langueur. Exemple :

Mathieu était encore stauré sur son bureau, après sa pause de midi, vers 17 heures.

Stron (nom masculin, " Etron ") : Output ordinaire du Carolo qui n'est pas un shitard. Exemple : non.

Stroner (verbe, " Etrangler ") : Action rapide impliquant un gosier comme sujet ou comme objet. Exemple : " Mathieu était encore arindgi hier. Je parie qu'il avait stroné toute une bouteille de grappa. "

Ti et et'minme (pronoms, " Toi et toi-même ") : Marque d'impolitesse absolue pour le Wallon, qui vouvoie toujours très chiquement. Surtout pratiquée à Gilly, commune canaille sur laquelle les redoutables lonkes pennes (" longues visières ") font régner une proverbiale terreur. Et où les borgnes n'ont qu'un oeil, et ceux qui ont une jambe de bois n'ont pas froid au pied (" A Gilly, elcé qu'est bogne n'a qu'en iy, elcé qu'a une djambe di bos n'a né frè ses pis "), mais c'est une autre histoire.

Tapeu d'martcha (nom masculin, " Tapeur de marteau ") : Personne qui a un chef, et qui le suit, surtout en politique, ce qui le dote de gratifications symboliques ou pas. Exemple : " Ah oui, De Decker, le tapeu d'martcha de Mathieu ? Il profite bien, hein, depuis que Mathieu est échevin ! "

Tchafiaud (nom masculin, " Bavard ") : Espèce de tchatcheur, mais en beaucoup plus chic. Personne qui parle beaucoup, continûment, avec force bruit et projections salivaires, surtout lorsque la conversation se rince de grappa.

Téchtu hon ! (interjection, " Tais-toi donc ! ") : Expression d'une volonté de silence, qui ponctue en général les énormités débitées par Mathieu après quatre ou cinq grappas déjà.

Nos partenaires