"On ne peut plus continuer à s'opposer en interne"

27/01/15 à 10:15 - Mise à jour à 10:15

Source: Belga

Des associations, personnalités et citoyens musulmans de toutes tendances et de tous secteurs se sont réunis pour aboutir à une position forte "contre la radicalisation et pour la citoyenneté".

"On ne peut plus continuer à s'opposer en interne"

La Grande Mosquée de Bruxelles est située dans le parc du Cinquantenaire. © Belga

Depuis jeudi, leur déclaration commune, dont l'objectif est de "promouvoir un islam qui nourrit harmonieusement la société et contribue à la cohésion sociale", a été signée par près d'une centaine de partenaires, individus comme associations, rapporte le journal Le Soir mardi.

L'initiative est venue du collectif musulman "EmBem" (Empowering Belgian Muslims), qui explique avoir mis à disposition un espace de discussion, sans pour autant vouloir en prendre le leadership. "Il y a certaines choses que l'on a pas voulu voir, des responsabilités que l'on a pas prises pendant des années. On ne peut plus aujourd'hui continuer à s'opposer en interne, nous devons aller au-delà de nos divergences. C'est une question de survie, tant pour nos communautés que pour notre société", explique Michaël Privot, vice-président d'EmBem.

L'Exécutif des musulmans a également signé la déclaration, dont le volet concret porte à travailler de concert sur les solutions à apporter au radicalisme.

En savoir plus sur:

Nos partenaires