Nuisances des avions : "Le gouvernement a trois mois pour supprimer la route aérienne 'Leuven Rechtdoor'"

08/06/15 à 16:05 - Mise à jour à 16:05

Source: Belga

La commune de Haacht a fait signifier le 1er juin dernier à l'Etat belge le jugement du juge des référés ordonnant la suppression de la route aérienne "Leuven Rechtdoor".

Nuisances des avions : "Le gouvernement a trois mois pour supprimer la route aérienne 'Leuven Rechtdoor'"

© Belga

La route aérienne devra ainsi être abandonnée dans les trois mois et celles empruntées depuis Brussels Airport revenir à la situation antérieure au 6 mars 2014, sans quoi l'Etat belge devra payer une astreinte de 50.000 euros par jour d'infraction.

Le groupe Alliantie Regio Leuven (ARL), composé de comités d'action de l'ouest et du sud de la périphérie de Louvain, des zones moins survolées avec l'utilisation de la route "Leuven Rechtdoor", a immédiatement interjeté appel de la décision du juge des référés.

La ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant (MR), ne s'est quant à elle pas encore prononcée.La route "Leuven Rechtdoor" faisait partie du plan Wathelet entré en vigueur en 2014. Avant les modifications des plans de vol, une partie des avions qui décollaient de Brussels Airport en direction de Louvain viraient à droite avant Louvain, vers Huldenberg.

Depuis les modifications, les avions volent encore tout droit un moment, et amorcent leur virage juste après avoir survolé la ville universitaire. Les communes de Haacht, Rotselaar, Holsbeek et Aarschot (province du Brabant flamand) avaient introduit une action en cessation environnementale contre cette route. Le juge des référés a donné raison aux quatre communes le 21 mai dernier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires