Nouveau chahut à la Chambre

02/07/15 à 21:01 - Mise à jour à 21:01

Source: Belga

La séance de la Chambre s'est achevée jeudi dans un nouveau moment de tensions, et de flottement dans la majorité, une semaine après un report de votes par manque de députés.

Nouveau chahut à la Chambre

© Belga

Jeudi, les députés de la majorité ont assuré le quorum mais l'opposition a une nouvelle fois dénoncé le dépôt tardif d'une dizaine de nouvelles propositions de loi et autant de demandes d'examen dans l'urgence y compris dans le chef du gouvernement. La tension est montée à son paroxysme quand la majorité a tenté d'obtenir l'urgence sur un premier projet de loi de réforme de la Justice dit "pot pourri 1" alors que l'opposition avait scellé un accord avec la majorité pour avancer dans des délais raisonnables sur ce texte sans que l'urgence soit invoquée. L'opposition s'était notamment engagée à ce qu'il puisse être publié au Moniteur avant le 23 octobre, une disposition devant permettre le report du délai de prescription dans l'affaires des Tueries du Brabant. Finalement, la bronca de l'opposition aura eu raison du ministre de la Justice Koen Geens qui a fini par retirer la demande d'urgence après quelque atermoiement sur les bancs de la majorité. Lors de ces débats et votes de procédure, l'urgence a également été accordée aux trois propositions de résolution (de la majorité et de l'opposition) visant à la reconnaissance du génocide arménien. L'examen des textes débutera mardi en commission. En revanche, la proposition de loi d'Olivier Maingain (FDF) visant à étendre aux génocides arménien et des Tutsis la législation punissant le négationnisme ne bénéficiera pas du même traitement de faveur, la majorité s'y refusant.

En savoir plus sur:

Nos partenaires