Nivelles: Que deviennent les 1 000 hectares du duc de Wellington ?

05/10/14 à 18:39 - Mise à jour à 18:38

Source: Le Vif/l'express

Le plus important propriétaire foncier de la région nivelloise réside en... Angleterre. Le huitième duc de Wellington possède toujours aujourd'hui 1 083 hectares, fruit d'une dotation du roi Guillaume des Pays-Bas en 1815.

Nivelles: Que deviennent les 1 000 hectares du duc de Wellington ?

SERGE DE MEÊUS est le gestionnaire du patrimoine foncier de la famille. © ALEXIS HAULOT POUR LE VIF/L'EXPRESS

Il s'agit d'anciens domaines de l'abbaye de Nivelles. La forme juridique de cette dotation est celle d'un majorat dit "napoléonien" : l'Etat est le nu-propriétaire, le prince percevant le "fruit" du terrain. Les Wellington se transmettent ce patrimoine foncier de père en fils. L'accord scellé lors de la dotation précise que les terres reviendront à l'Etat belge lorsque la descendance s'arrêtera. Ce qui n'est pas encore pour tout de suite.

Aujourd'hui, 83 fermiers exploitent ces terrains par le biais d'un bail à ferme. Ce qui rapporte à son propriétaire environ 125 000 euros par an. "Chaque année, au mois de juin, le duc de Wellington quitte l'Angleterre pendant quelques jours pour venir chercher en Belgique le produit de son fermage, explique Eric Meuwissen. Une situation qui arrange tout le monde : les agriculteurs sont très heureux de posséder de la bonne terre sans avoir la pression d'un propriétaire omnipotent alors que le duc de Wellington voit ses terres entretenues, tout en touchant un complément annuel."

Cette dotation a été dénoncée il y a quelques années par un parlementaire flamand. Elle a été confortée depuis. Certains estiment toutefois que si cette dotation préserve la qualité paysagère de la région, elle entrave en certains endroits le développement urbanistique ou économique.

Xavier Attout

En savoir plus sur:

Nos partenaires