Neuf ans de subsides Laanan à la loupe

20/12/13 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Source: Le Vif

Bombardée à la Culture par un Elio Di Rupo parieur, Fadila Laanan fêtera l'an prochain une décennie de règne. Sur le plan politique, elle n'a pourtant guère pesé. Et dans les milieux culturels, elle laisse surtout un paquet d'ennemis. De 2004 à 2012, son administration a distribué près de 36 000 subsides. Le Vif/L'Express les a examinés un à un. Voici donc les chouchous du monde culturel francophone.

Neuf ans de subsides Laanan à la loupe

© IMAGEGLOBE/Nicolas Maeterlinck

Politisée, la culture en Fédération Wallonie-Bruxelles ? Certaines communes ou certains opérateurs sont-ils vraiment mieux dotés que d'autres ? Pour en avoir le coeur net, Le Vif/L'Express a passé en revue l'ensemble des subsides que l'administration générale de la Culture a accordés de 2004 (Fadila Laanan a pris ses fonctions fin juillet de cette année-là) à 2012, dernières données disponibles. Le total dépasse les 2,6 milliards d'euros. Certaines de ces subventions sont gravées dans une convention ou un contrat-programme, d'autres sont accordées par la ministre sur recommandation de l'une des 34 instances d'avis.

Nous avons téléchargé sur www.culture.be tous les documents contenant la liste des subventions et dotations octroyées par les 5 ou 6 départements culturels de la Communauté française entre 2004 et 2012. Soit 49 PDF répertoriant près de 36 000 subventions. Le traitement de ces données a nécessité un important travail de nettoyage : un même bénéficiaire est parfois mentionné sous une dizaine de noms différents. Tout comme les communes. Pont-à-Celles, par exemple, était orthographiée de cinq manières. Dans la mesure du possible, nous avons essayé de transformer un maximum de noms de sections communales (comme Jumet) en nom de commune fusionnée (Charleroi).

Vu le très grand nombre de données à traiter, il semble probable que des erreurs subsistent. Nous pensons toutefois qu'elles ne portent que sur de faibles montants et ne modifient guère les résultats de l'enquête (le chargement complet de la page peut être long). Cette carte interactive reprend la quasi-totalité des subsides accordés à des opérateurs culturels belges, à l'exception de la RTBF et de la Cocof, qui auraient occupé trop d'espace.

Cette carte interactive reprend la quasi-totalité des subsides accordés à des opérateurs culturels belges, à l'exception de la RTBF et de la Cocof, qui auraient occupé trop d'espace.

Dans Le Vif/L'Express de cette semaine : l'enquête sur le bilan politique de Fadila Laanan.

En savoir plus sur:

Nos partenaires