Négociations : "Mais que diable irait faire le PS dans cette galère ?"

07/11/11 à 07:26 - Mise à jour à 07:26

Source: Le Vif

Dans une démarche peu commune, les 94 parlementaires du PS actifs dans les différentes assemblées législatives du pays ont co-signé une carte blanche diffusée ce lundi, par le quotidien Le Soir pour expliquer leur choix de participer aux difficiles négociations visant la formation d'un gouvernement fédéral.

Négociations : "Mais que diable irait faire le PS dans cette galère ?"

© Image Globe

"Mais que diable irait faire le PS dans cette galère ?", demandent-ils notamment avant d'expliquer pourquoi les principaux ténors du parti consacrent tant de temps à négocier pour entrer dans un gouvernement qui serait "amené à prendre des mesures difficiles, parfois issues de compromis avec des partis de droite", mais pas à n'importe quel prix.

Le coeur des socialistes reste dans la rue aux côtés des victimes d'Arcelor et de tous les travailleurs qui se battent pour leur emploi, mais le sens des responsabilités et les 36% des voix confiés au parti lors des dernières élections leur dictent de ne pas baisser les bras ni devant les ukases de la N-VA, ni devant les vieilles recettes (ndlr : économiques) à la Tatcher-Reagan, lit-on encore dans la carte blanche.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires