Marguerite De Riemaecker-Legot, première femme ministre en Belgique

14/09/15 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Belga

Une pièce de 5 euros sera battue à l'effigie de Marguerite De Riemaecker-Legot, qui a été la première femme ministre de l'histoire de Belgique, en 1965 dans le gouvernement Harmel, coalition sociale-chrétienne-socialiste. Elle sera reconduite dans le premier gouvernement Vanden Boeynants, coalition sociale-chrétienne-libérale, de 1966 à 1968.

Marguerite De Riemaecker-Legot, première femme ministre en Belgique

Marguerite De Riemaecker-Legot en 1971. © Belga

"Afin de commémorer cette étape importante de l'histoire de la démocratie belge, la Monnaie Royale de Belgique émet une pièce de 5 euros", a annoncé lundi l'administration fédérale. Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, effectuera personnellement la première frappe de cette pièce mercredi.

En Belgique, il a fallu attendre 1948 pour que les femmes obtiennent le droit de vote aux élections législatives et provinciales. L'attente fut néanmoins encore longue, jusqu'en 1965, avant qu'une femme ne rejoigne un gouvernement belge. Cette année-là, Marguerite De Riemaecker-Legot fut la première femme ministre en Belgique, dans le gouvernement Harmel. Elle obtient le portefeuille de la famille et du logement.

Originaire de Flandre orientale, Marguerite De Riemaecker-Legot a été élue pour la première fois à la Chambre en 1946. Il y avait alors trois femmes élues qui, le jour du scrutin, étaient restées chez elles, étant donné qu'elles n'avaient pas accès au droit de vote. Elles n'ont donc été élues que par des électeurs masculins. Marguerite De Riemaecker-Legot a cumulé les 'premières' en tant que femme, notamment au sein du Conseil de son parti, le CVP-PSC, et ensuite comme première femme déléguée du gouvernement à l'ONU, première femme belge à siéger au Parlement européen à Strasbourg et première femme ministre d'Etat. Elle a également été échevine de Bruxelles jusqu'à son décès en 1977, à l'âge de 64 ans.

Ce n'est qu'à partir des années 1980 que la proportion de femmes ministres a commencé à augmenter. Il y a eu régulièrement une femme ministre de la fin des année 1960 jusqu'au début des année 1980, puis 2,3 ou 4 jusqu'aux années 1990 à partir desquelles elles ont pu obtenir des postes en vue. Au tournant des années 2000, la proportion de femmes dans le gouvernement est devenue nettement plus importante. En 1999, Laurette Onkelinx est devenue la première vice-première ministre de l'histoire. Seul trois femmes ont exercé une telle fonction depuis et on ne compte plus de représentante féminine dans l'actuel comité ministériel restreint. Il n'y a jamais eu de femme Premier ministre dans l'histoire de Belgique.

Nos partenaires