Manifestations de Pegida et Hart Boven Hard à Gand

13/04/15 à 12:20 - Mise à jour à 12:21

Source: De Morgen

Six semaines après la manifestation interdite à Anvers, la branche flamande du mouvement allemand anti islamique Pegida organise un rassemblement à Gand ce lundi. Au même moment, l'association citoyenne Hart Boven Hard célébrera une fête populaire dans la ville.

Manifestations de Pegida et Hart Boven Hard à Gand

Gand © iStock

Cette fois, Pegida a obtenu l'autorisation de manifester, même si le mouvement doit se tenir à un créneau d'horaire strict, entre 20h et 21h, et qu'il lui est interdit de défiler. Interrogé par le quotidien De Morgen, le porte-parole de Pegida, Rudy Van Nespen, témoigne sa reconnaissance au bourgmestre de Gand, Daniël Termont (sp.a). "Termont se montre plus démocrate que De Wever."

Van Nespen espère rassembler 300 personnes sur la place Saint-Bavon pour manifester "contre l'islamisation de la Flandre". "Je suis réaliste, le Flamand n'est pas facile à sortir de son canapé" dit-il au Morgen.

Simultanément, l'association citoyenne Hart Boven Hard organise une fête populaire au parc Rabot. Sa porte-parole, Greetje Fransen, espère environ mille personnes. "Pegida est un mouvement qui veut semer la division dans notre société. Quand un tel mouvement descend dans la rue, il est important de faire entendre un message positif de tolérance". L'association progressiste a prévu un pique-nique et des performances musicales.

"Ce serait beau si on pouvait montrer que la voix de la tolérance couvre celle de la division" conclut la porte-parole.

Nos partenaires