Malgré la crise, les partis belges se sont enrichis de 55%

25/02/14 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Le Vif

Les partis belges se sont enrichis de 55% depuis 2007. En Flandre cela atteint même 75%. Les partis les plus riches sont la N-VA, le PS et le Vlaams Belang.

Malgré la crise, les partis belges se sont enrichis de 55%

© Knack

En 2012, les avoirs des partis ont atteint la somme de 75 millions d'euros. Ce qui représente une hausse de 55% par rapport à 2007. À l'époque leurs richesses ne s'élevaient qu'à 48.108.552 euros. Parmi les partis flamands, la hausse est encore plus marquée que chez les Wallons puisque la hausse chez eux est 75% contre 26% chez les Wallons. C'est ce qu'annonce le site d'infos Apache.be qui a étudié la comptabilité des différents partis. Des chiffres surprenant en ces temps de crises où l'on vise l'économie et en pleine période électorale. N-VA, PS et Vlaams Belang sont les partis les plus riches.

La N-VA est le plus riche des partis avec des avoirs qui s'élèvent à 10,84 millions d'euros. Le second sur le podium est le PS avec 10,67 millions euros. En troisième position se trouve le Vlaams Belang avec 10,18 millions euros.

Après sa défaite électorale de 2012, ce dernier a vu fondre ses partisans, mais aussi ses finances. Jusqu'en 2011, c'était le parti le plus riche du pays avec une fortune évaluée à 12,13 millions.

Bart Maddens: "Les partis reçoivent plus d'argent qu'il n'en faut pour les campagnes"

85% de ses budgets sont issus des caisses de l'état. Le politicien Bart Maddens interviewé par Apache.be précise : "quelqu'un de mal luné pourrait dire que les partis sont devenus des clubs de placement avec l'argent du contribuable. Les partis reçoivent chaque année plus d'argent qu'il est nécessaire pour faire campagne"

Nos partenaires