Maastricht et Aix veulent réclament la fermeture de la centrale de Tihange

15/01/16 à 20:36 - Mise à jour à 20:36

Source: Belga

Les villes néerlandaise de Maastricht et allemande d'Aix-la-Chapelle envisagent de lancer des procédures juridiques pour obtenir la fermeture de la centrale nucléaire de Tihange, dont les réacteurs ont connu des incidents à répétition, ont indiqué des responsables de Maastricht.

Maastricht et Aix veulent réclament la fermeture de la centrale de Tihange

© BELGA

La ville d'Aix-la-Chapelle, située à quelques kilomètres de la frontière belge et à quelque 70 kilomètres à l'est de Tihange, a désigné deux bureaux d'avocats - l'un à Bruxelles et l'autre à Düsseldorf - pour étudier quelles actions juridiques sont envisageables contre la Belgique pour qu'elle assure une meilleure sécurité de ses centrales nucléaires, voire exiger leur fermeture. Et en tout cas à assurer une meilleure information sur les incidents qui ont frappé la centrale hutoise.

A Maastricht, toute proche de la frontière belge également, neuf des dix partis siégeant au conseil communal de la ville doivent approuver mardi une motion appelant la ville à se joindre à l'initiative d'Aix-la-Chapelle.

Cette dernière doit donner le 28 janvier une conférence de presse sur les actions juridiques envisagées.

Nos partenaires