Luc Trullemans privé de salaire à cause de propos islamophobes sur Facebook

02/10/13 à 19:12 - Mise à jour à 19:12

Source: Le Vif

L'Institut Royal Météorologique a infligé à Luc Trullemans une retenue partielle de salaire pendant un mois pour des propos qualifiés "d'islamophobes" sur Facebook, a indiqué le météorologue à l'agence Belga. Ce dernier s'est dit "heureux" à l'annonce de cette décision.

Luc Trullemans privé de salaire à cause de propos islamophobes sur Facebook

© Belga

Luc Trullemans, qui s'est vu notifier la décision ce mercredi, verra son salaire diminué d'un cinquième le mois prochain. Le météorologue parle d'une "sanction symbolique". "Je ne devais pas m'attendre à être complètement blanchi", a-t-il ajouté.

L'IRM avait lancé une procédure disciplinaire contre son météorologue après que ce dernier eut diffusé en avril un texte qualifié d'"islamophobe" sur Facebook. L'avocat de Luc Trullemans, Mischaël Modrikamen, avait demandé début juillet la relaxe de son client lors d'une audition du météorologue à l'IRM.

Le président du Parti populaire avait souligné que son client avait formulé des propos "politiques et pas racistes"; qu'il n'y avait eu aucune atteinte au statut de fonctionnaire qu'est Luc Trullemans et que ce dernier bénéficiait de la liberté d'expression.

L'Institut Royal Météorologique avait proposé fin juillet de rétrograder Luc Trullemans. La rétrogradation est la septième sanction sur l'échelle des peines disciplinaires possible, qui compte neuf grades. Cette échelle va du blâme à la révocation, qui est la 9e sanction. Une retenue sur salaire constitue la 3e sanction de cette échelle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires