Les titres-services séduisent moins

08/10/13 à 06:55 - Mise à jour à 06:55

Source: Le Vif

Le nombre de titres-services employés pour du travail domestique est en baisse pour la première fois depuis le lancement du système, peut-on lire mardi dans De Standaard et Het Nieuwsblad. La féderation sectorielle Federgon explique ce revirement en raison des hausses de prix successives des titres-services.

Les titres-services séduisent moins

© Thinkstock

Concrètement, 7,7 millions de titres-services ont été employés en août 2013, contre plus de 8 millions un an auparavant, soit une baisse de près de 4%.

"Dans certaines régions, la différence de prix entre le marché noir et les titres-services est minime", explique Herwig Muyldermans, l'administrateur délégué de Federgon. Le prix des titres a augmenté de 1 euro en janvier pour atteindre 8,5 euros. En 2014, ils coûteront même 9 euros, tandis que leur déductibilité fiscale a été réduite, ajoute-t-il. La mauvaise conjoncture actuelle joue également un rôle, d'après Federgon.

Nos partenaires