Les syndicats de Belgocontrol entament des actions

12/02/16 à 18:15 - Mise à jour à 19:57

Source: Belga

Les syndicats de Belgocontrol, le gestionnaire du trafic aérien, entameront des actions lundi, dans un premier temps sans impact sur les passagers ou les aéroports. Une tentative de trouver une solution au conflit social au sein de l'entreprise a échoué, a indiqué Kurt Callaerts, de l'ACV Transcom. Des grèves ne sont pas à exclure.

Les syndicats de Belgocontrol entament des actions

© BELGA

Au début du mois, les syndicats avaient dénoncé le non-respect de plusieurs conventions. Un préavis de grève avait été déposé, arrivant à échéance lundi.

Une tentative de conciliation vendredi n'a rien donné, ont indiqué la direction et les syndicats. Dès lundi, les syndicats ne participeront plus aux formations des nouvelles procédures et des schémas de vol, ce qui n'aura pas d'impact sur le trafic aérien, a précisé M. Callaerts. "Mais si la direction ne donne pas suite à nos demandes, un mouvement de grève pourrait éclater", a averti l'organisation de défense des travailleurs.

Vendredi prochain, le syndicat chrétien évaluera la situation en interne.

Selon Kurt Callaerts, les divergences de vue portent sur des aspects "fondamentaux". "La direction ne veut pas s'engager plus loin que 2017 et renvoie le dossier à son conseil d'administration et au gouvernement. Mais c'est tout de même étrange qu'une société comme Belgocontrol ne puisse pas conclure de plan à long terme."

Dans un communiqué envoyé vendredi en fin de journée, la direction précise qu'un accord n'a pas pu être conclu, notamment dans le dossier de la disponibilité. "Les garanties demandées par les syndicats ne font pas partie des compétences de Belgocontrol. Les décisions nécessaires doivent être prises dans le cadre de la réforme des pensions que le gouvernement est en train d'élaborer", précisent les responsables de l'entreprise publique autonome.

La balle semble donc dans le camp du gouvernement, qui est également visé par l'action syndicale. La ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, veut que soit supprimé, d'ici fin mars, le couloir aérien Leuven Rechtdoor. C'est cette route que les avions empruntent en décollant des pistes 07 à Zaventem pour aller jusqu'aux environs de Louvain avant de détourner leur trajectoire. Un tribunal avait ordonné l'année dernière l'adaptation de ces routes sous peine d'astreintes. Si les aiguilleurs de Belgocontrol ne suivent pas leurs formations, la suppression du Leuven Rechtdoor pourrait encore se faire attendre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires