Les sites du Soir, de La Libre et de la DH ont fait l'objet d'une cyberattaque

13/04/15 à 21:08 - Mise à jour à 22:32

Source: Belga

Le site internet du journal Le Soir, lesoir.be, a subi une nouvelle cyberattaque, a rapporté Didier Hamann, le directeur général du quotidien. Les sites des deux quotidiens du groupe IPM, lalibre.be et dhnet.be, ont également été visés lundi soir.

Les sites du Soir, de La Libre et de la DH ont fait l'objet d'une cyberattaque

© Belga

Vers 19h00, le site du Soir a été interrompu "par mesure de prudence" durant 5-6 minutes. "@lesoir a été victime d'une nouvelle #cyberattaque ce lundi soir. L'accès au site peut être instable. Nous y travaillons", peut-on lire sur le compte Twitter du journal. L'attaque était de moindre ampleur que celle de dimanche et aucune intrusion dans le système n'a été constatée, assure M. Hamann.

Interrogé par Belga, Didier Hamann explique que le site a reçu "un nombre anormal de requêtes" et constate que l'attaque est survenue "à nouveau en période de bouclage". Mais on est loin de l'acte de piratage sans précédent perpétré dimanche, assure le directeur. Le site lesoir.be subit tous les jours des tentatives d'attaque, précise-t-il aussi.

L'attaque aurait été revendiquée par le groupe Linkersquad (@SquadLinker), affirme sur son site Le Soir, qui a interrogé l'un des auteurs présumés. "Nous ne sommes pas les premiers auteurs de cet acte. C'est-à-dire que nous vous avons attaqué seulement aujourd'hui", déclare le groupe qui affirme que "notre but n'est pas de vous mettre des bâtons dans les roues ou de vous faire taire mais, au contraire, de montrer à quel point il est inacceptable que l'information elle-même soit si fragile au niveau de sa sécurité."

"C'est exactement le même type d'attaque que celle qu'a subi Rossel", indiquait pour sa part Ralph Vankrinkelveldt, le rédacteur en chef de La Dernière Heure.

L'accès aux sites internet de La Libre Belgique et La Dernière Heure, édités par la S.A. IPM, est également intermittent depuis le début de soirée. M. Vankrinkelveldt a confirmé lundi soir qu'il s'agissait bien d'une cyberattaque. "Les sites ont reçu simultanément énormément de requêtes", précise-t-il, ajoutant que c'est une attaque comparable à celle qu'a subi Rossel. Le service ICT d'IPM est toujours à pied d'oeuvre afin de rendre les sites à nouveau accessibles. Vers 22h10, lalibre.be et dhnet.be n'étaient pas consultables.

Dimanche soir, les sites internet de plusieurs journaux du groupe Rossel, dont lesoir.be et sudinfo.be, ont subi une attaque informatique globale. Le groupe a porté plainte lundi matin contre X.

En savoir plus sur:

Nos partenaires