Les piétons se sentent le moins en sécurité en Belgique

20/06/16 à 15:19 - Mise à jour à 15:19

Source: De Standaard

À en croire une étude réalisée dans dix-sept pays européens présentée par l'IBSR, les piétons se sentent moins en sécurité dans la circulation en Belgique que les mêmes usagers ailleurs en Europe.

Les piétons se sentent le moins en sécurité en Belgique

© BELGA

Selon les chercheurs, les motards se sentent également en insécurité, seuls les usagers grecs ont l'impression de courir un danger encore plus grand. Les statistiques prouvent que ce sentiment n'est pas sans fondement. Les chiffres pour les trois premiers mois de l'année révèlent en effet que le nombre d'accidents impliquant des cyclistes et des piétons a augmenté. Aussi l'IBSR (l'Institut belge pour la sécurité routière) souligne-t-il qu'il faut plus d'efforts pour renforcer la sécurité des usagers faibles.

Par ailleurs, 18% des Belges déclarent qu'ils ont pris le volant en état d'ébriété au cours du dernier mois. Seuls les Français roulent plus souvent en ayant bu un verre de trop. L'étude révèle également que 17% des Belges ont passé un alcootest l'année dernière. En Finlande par exemple, ce chiffre atteint les 37% et en Pologne 47%.

Une mentalité funeste

"Cependant, la probabilité de se faire prendre n'est pas le seul élément à entrer en ligne de compte", explique Stef Willems de l'IBSR. "En Belgique, il s'agit plus d'une mentalité funeste, une sorte de nature populaire." Un Belge sur trois pense que ses amis et ses connaissances n'éprouvent pas de problèmes à les voir prendre la route en état d'ébriété.

En revanche, la Belgique obtient de bons résultats en matière de port de la ceinture. 89,1% des conducteurs interrogés mettent presque toujours leur ceinture, et 77,2% attachent correctement les enfants, ce qui est largement au-dessus de la moyenne européenne.

En ce qui concerne les excès de vitesse, le Belge trouve que les autorités peuvent durcir les sanctions. Plus de la moitié estiment qu'il faut contrôler davantage et qu'on peut augmenter les contraventions alors que l'année dernière 13% d'entre eux se sont vu infliger une amende pour excès de vitesse.

CB/Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires