Les pianos envahissent les villes: enquête sur un drôle de phénomène

20/02/16 à 17:05 - Mise à jour à 17:04

Ce week-end, à l'occasion des Flagey Piano Days, une dizaine d'instruments sont en libre accès dans les couloirs de l'ancienne maison de la radio, à Bruxelles. Les pianos envahissent de plus en plus l'espace public. Pourquoi ? Comment ? Notre enquête.

"Au début, il n'y avait pas beaucoup de monde et lorsque j'ai terminé mon morceau, il y avait une quarantaine de personnes autour du piano." Marie a 21 ans, elle est étudiante en kinésithérapie. Quelques jours avant Noël, elle se rend gare de Bruxelles-Central. Assise au piano du hall de la station, elle interprète la Comptine d'un autre été de Yann Tiersen tandis que sa soeur la filme. "C'est impressionnant parce que c'est inhabituel de jouer là. Tout le monde passe, on ne sait pas qui va écouter, mais c'est un chouette moment de partage avec les autres." La vidéo est postée sur les réseaux sociaux. Les réactions sont rapides et enthousiastes, l'extrait fait un buzz.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires