Les "héros oubliés" de la Première Guerre commémorés à Bruxelles

02/05/18 à 13:33 - Mise à jour à 13:32

Source: Belga

Une plaque commémorative a été déposée mercredi sur la tombe d'un soldat mort au combat lors de la Première Guerre mondiale, enterré au cimetière de la Ville de Bruxelles.

Les "héros oubliés" de la Première Guerre commémorés à Bruxelles

© BELGA

La remise de cette plaque, en présence notamment du Roi, marque le lancement du projet "Nos héros oubliés" du War Heritage Institute (WHI), qui vise à commémorer les quelque 9.000 soldats rapatriés après la Grande Guerre dans leur ancienne commune à la demande des familles.

Quelque 41.000 soldats belges sont morts au combat lors de la Première Guerre mondiale, dont 9.000 ont été enterrés dans des tombes individuelles familiales ou des pelouses d'honneur communales, à la demande des familles. Ces tombes "civiles" ne disposent pas de statut protégé. En conséquence, 100 ans plus tard, 3.000 d'entre elles ont disparu.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, le War Heritage Institute a dès lors lancé son projet "Nos héros oubliés", pour identifier, marquer et se souvenir des 6.000 tombes restantes. Des plaques commémoratives ont ainsi été élaborées et la première d'entre elles a été déposée mercredi au cimetière de la Ville de Bruxelles, par le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close, en présence du roi Philippe, du ministre de la Défense Steven Vandeput, du lieutenant-général Marc Compernol, chef de la défense et de Michel Jaupart, directeur général ad interim du WHI.

Les plaques, aux couleurs de la Belgique et sur lesquelles est inscrit "14-18 Pro Patria", sont offertes aux communes, invitées à les apposer sur toutes les tombes civiles de soldats morts au combat. Une plaque murale est également à disposition pour être placardée à l'entrée du cimetière. La dernière plaquette sera placée par le Roi le 11 novembre prochain, sur la tombe du soldat inconnu.

Afin de se souvenir de ces "héros oubliés", les Belges sont également invités à participer en parrainant un soldat décédé, "par exemple en menant une recherche sur la vie du soldat sélectionné ou en plaçant des fleurs sur sa tombe". Ils pourront ensuite enregistrer leur réalisation sur le site www.wardeadregister.be.

Belga

Nos partenaires