Les gardiens de la prison de Tournai partent en grève

17/11/10 à 07:19 - Mise à jour à 07:19

Source: Le Vif

On leur avait promis des renforts conséquents de personnel et on ne leur a offert que peau de chagrin. Du coup, les gardiens de la prison de Tournai ont décidé de ne pas prendre leur service ce mercredi, et ce au moins jusqu'à lundi prochain. Mais ce pourrait être au finish.

Les gardiens de la prison de Tournai partent en grève

© Belga

La grève a commencé ce matin à 6h à la prison de Tournai où les surveillants ont été remplacés par des policiers de la zone du Tournaisis. Les grévistes dénoncent un manque de personnel. Une quinzaine d'hommes de la zone de police du Tournaisis a remplacé la dizaine d'agents pénitentiaires qui devait commencer son travail à la prison de Tournai.

En front commun syndical (CSC-CGSP-SLFB), ce mouvement a été décidé mardi à l'issue d'une assemblée des gardiens. La grève, qui se poursuivra au moins jusque lundi prochain, pourrait être menée au finish si les syndicats et leurs affiliés n'obtiennent pas satisfaction.

Afin de compléter le cadre (146 agents), les syndicats avaient obtenu au terme d'une première grève en octobre dernier l'assurance de la venue pour ce 16 novembre de six agents supplémentaires. Or, seuls trois nouveaux gardiens se sont présentés mardi à la prison de Tournai. Les syndicats regrettent que les promesses de renfort en personnel formulées fin octobre par le ministre de la justice Stefaan De Clerck ne soient pas respectées.

Le personnel de la prison étant en grève, le préau, les activités et les visites seront supprimés pour les détenus ce mercredi. Irrités par cette situation, 28 prisonniers de l'aile de la détention préventive se sont mutinés mardi en début de soirée à la fin du préau. Après plusieurs heures de palabres, ce n'est que vers 23h que les détenus ont réintégré leurs cellules.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires