Les écochèques désormais utilisables pour des produits de seconde main

24/03/15 à 20:25 - Mise à jour à 20:25

Source: Belga

Syndicats et employeurs se sont mis d'accord mardi sur une adaptation de la liste des produits qui peuvent être payés avec des écochèques. Parmi ceux-ci figurent désormais les vêtements, meubles et livres de seconde main, ainsi que les voitures et vélos partagés. La convention a été signée au Conseil national du Travail. Elle sera d'application dès le 1er juin.

Les écochèques désormais utilisables pour des produits de seconde main

© ImageGlobe

Les autres nouveaux arrivants sur la liste sont les séjours dans des infrastructures touristiques bénéficiant du label "Clé verte", les machines à soda et leurs accessoires, l'achat et le placement de dalles de gazon, ainsi que les dalles perméables.

La liste des appareils électriques a également été élargie. Cet élargissement s'accompagne cependant de règles énergétiques plus strictes, indique Chris Serroyen du syndicat chrétien.

Du côté de la construction, les écochèques pourront désormais servir aux investissements dans les chaudières et fenêtres à haut rendement, les robinets thermostatiques et les évaluations énergétiques. Ils seront également utilisables pour les dispositifs à énergies renouvelables tels que les panneaux et chauffe-eau solaires, pompes à chaleur, etc. Enfin, la construction et rénovation de bâtiments passifs a aussi été intégrée à la liste.

Celle-ci est réévaluée tous les deux ans au sein du Conseil national du Travail.

En savoir plus sur:

Nos partenaires