Les Belges ont trop souvent le pied lourd en voiture

02/11/12 à 17:01 - Mise à jour à 17:01

Source: Le Vif

Quarante pour cent des automobilistes belges négligent la limitation de vitesse de 120 km/h sur les autoroutes et 30% d'entre eux dépassent les 90km/h autorisés sur les routes régionales, rapporte vendredi dans un communiqué le ministre wallon de la Sécurité routière, Carlo Di Antonio, en marge d'une nouvelle campagne d'affichage contre la vitesse excessive.

Les Belges ont trop souvent le pied lourd en voiture

© Image Globe

"Une collision à 120 km/h peut être comparée à une chute du 19ème étage". Or, il apparaît qu'une réduction, même minime, de la vitesse peut avoir un impact important sur la gravité des accidents. "Si tous les automobilistes diminuaient leur vitesse moyenne de 2km/h, 97 vies seraient épargnées chaque année en Belgique", peut-on lire dans le communiqué.

En 2011, 770 personnes ont trouvé la mort sur nos routes, selon les chiffres de l'Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR). Ce qui équivaut à une augmentation de 3,8% par rapport à 2010, tandis que le gouvernement veut réduire de 50% le nombre de tués sur les routes d'ici 2020.

La campagne d'affichage, qui durera tout le mois de novembre, vise également à combattre l'idée selon laquelle rouler vite fait gagner beaucoup de temps. "Pour un même parcours de 100 kilomètres sur l'autoroute, un automobiliste roulant à 130km/h n'atteindra sa destination que 4 minutes avant un conducteur qui respecte la limitation de 120 km/h", précise le communiqué.

Enfin, le ministre de la Sécurité routière entend attirer l'attention sur le fait "qu'augmenter la vitesse moyenne de 100 km/h à 120 km/h accroît la consommation de carburant d'environ 20%".

Les affiches seront apposées en novembre sur 300 panneaux le long du réseau routier wallon.

Avec Belga

Nos partenaires