Les Belges, ce peuple migrateur

19/09/15 à 15:45 - Mise à jour à 15:44

Source: Le Vif

Du réfugié syrien à l'émigré belge, il n'y a qu'un pas ou presque. Des milliers de Belges ont été eux aussi contraints à l'exil, même si l'amnésie semble avoir recouvert certaines pages de notre passé récent.

"L'émigration belge a été oubliée dans nos histoires officielles", dénonce Anne Morelli, l'historienne qui a consacré voilà plus de quinze ans un ouvrage sur les émigrants belges (1). A l'entendre, on n'aurait conservé qu'une vision positive de l'expatriation pour mieux flatter l'orgueil national, en omettant de prendre en compte la situation d'échec, dans une Belgique, qui poussait à partir : persécutions religieuses, médiocrité des conditions de vie ou misère profonde... "Le rappel de ces pauvres bougres, qui forment, sinon la totalité au moins la majorité des émigrés de nos régions, risque de nous renvoyer dans le miroir de notre propre image ou tout au moins celle de nombre de nos concitoyens, "hors d'usage" de plus en plus nombreux, parasites encombrants, victimes d'une autre crise, d'un autre siècle. Le plus confortable est donc de pratiquer l'amnésie sélective, de ne rappeler que les réussites, malgré des échecs et souffrances nombreux."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires