Les abords des écoles sont plus sûrs, selon l'IBSR

01/09/12 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Le Vif

Selon l'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR), les abords des écoles sont plus sûrs. Par contre, 65% des accidents impliquant des enfants ont lieu en agglomération, peut-on lire ce samedi dans L'Avenir.

Les abords des écoles sont plus sûrs, selon l'IBSR

© Thinkstock

Ce constat est tiré d'une double enquête menée par l'IBSR, qui a passé au crible tous les accidents impliquant des enfants tués ou gravement blessés en 2010 et a étudié parallèlement l'évolution des accidents impliquant des enfants sur l'ensemble du réseau routier entre 2000 et 2010.

"En période scolaire, près de deux tiers des accidents localisables (65,5%) n'ont pas lieu aux abords immédiats des écoles", constate Benoît Godard, porte-parole de l'IBSR. "En fait, ils ont lieu en agglomération, sans que l'on puisse tirer de statistiques plus précises sur les circonstances et leurs raisons."

Les abords des écoles ont été fortement sécurisés ces dernières années, avec notamment l'introduction des zones 30, l'aménagement de zones de "kiss and ride", l'utilisation de mobilier rappelant la présence d'enfants, etc.

Des efforts qui ont porté leurs fruits mais qui peuvent encore être améliorés. 27 enfants ont en effet encore été tués ou gravement blessés aux abords d'une école en 2010, soit 12,3% du total d'enfants tués ou gravement blessés dans la circulation, toutes périodes confondues.

Le nombre d'enfants de 0 à 12 ans tués ou grièvement blessés dans la circulation a baissé de 53% entre 2000 et 2010.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires