Le tracé du futur métro vers le nord se précise

16/01/14 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Le Vif

Le tracé de la future ligne de métro vers le nord de la capitale se précise. Le gouvernement bruxellois a réduit à deux, le nombre de tracés susceptibles d'être retenus pour le parcours sous les quartiers denses de Schaerbeek. Ces deux tracés feront l'objet d'études plus approfondies.

Le tracé du futur métro vers le nord se précise

© Belga

L'extension du métro en direction de Schaerbeek et Evere (le Métro Nord) a été jugée indispensable pour répondre à la demande croissante en transports publics entre le centre de Bruxelles et le nord de la Région. La desserte actuelle en tram et en bus est arrivée à saturation.

L'étude de faisabilité socio-économique réalisée il y a de nombreux mois avait analysé trois tracés: "Schaerbeek dense", "Gare de Schaerbeek" et "Louis Bertrand".

L'étude avait privilégié le tracé "Schaerbeek dense", sous les quartiers densément habités d'Helmet.

Le gouvernement bruxellois a retenu cette option en février dernier, ont rappelé jeudi la ministre du Transport et des Travaux Publics Brigitte Grouwels et le secrétaire d'Etat à la Mobilité Bruno De Lille.

Après une nouvelle phase d'étude, le gouvernement bruxellois a décidé, en septembre dernier, d'approfondir l'examen du tracé "Schaerbeek dense" en se penchant sur trois variantes, à présent réduites à deux: l'une passe sous les places Liedts et Collignon, le rue de Waelhem 2, Helmet, la place de la Paix et Bordet; l'autre passe toujours sous les places Liedts, et Collignon, ainsi que la rue de Waelhem 2, mais transite ensuite par le square Riga et la rue du Tilleul avant de rejoindre la place de la Paix et Bordet.

Cette décision a été prise par le gouvernement bruxellois sur la base de deux critères: la desserte d'un nombre maximal de points essentiels où se croisent des routes (Liedts, Collignon, Verboeckhoven et Helmet); et la constitution d'une alternative crédible à la très fréquentée ligne de tram 55 appelée à disparaître à terme.
La troisième variante (passant par Paul Brien et Vandevelde) n'a pas été retenue, car elle ne dessert que deux points de convergence et se situe trop loin de l'actuelle ligne de tram 55 et trop près de l'actuelle ligne de tram 62 qui sera maintenue.

Le gouvernement bruxellois prévoit de fixer le tracé définitif du métro Nord au printemps prochain.

L'examen technique du projet ainsi que la rédaction du plan directeur urbanistique se poursuivront encore jusqu'à la fin de l'année.
Les années 2015 et 2016 seront consacrées à l'obtention d'un permis d'urbanisme et d'environnement. L'année 2017 sera l'année des adjudications, de manière à ce que la construction puisse débuter en 2018.

La durée de cette construction est estimée à quatre ans. Si tout se déroule comme prévu, les premières rames de métro devraient circuler dans le courant de 2022.

Nos partenaires