Le scandale du diesel fait tache d'huile en Belgique

25/09/15 à 11:05 - Mise à jour à 11:47

Source: De Morgen

Selon une information relayée par le quotidien De Morgen, le scandale du diesel qui a éclaté aux États-Unis a atteint l'Europe et la Belgique. L'Audi A1 fabriquée à Forest pourrait également être équipée du logiciel qui fausse les valeurs d'émission.

Le scandale du diesel fait tache d'huile en Belgique

L'assemblage de l'Audi A1 à Bruxelles. © BELGA

D'après De Morgen, les Audi fabriquées à Forest sont équipées du même moteur que les modèles incriminés aux États-Unis, même si on ignore encore si elles sont dotées du même logiciel. Le ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt, confirme que le Groupe Volkswagen a également manipulé les tests d'émission en Europe pour les voitures diesel munies d'un moteur 1.6 et 2.0 litres. Cependant, la quantité de voitures mises en cause en Europe n'a pas encore été dévoilée.

Si plus de dix mille Audi A1 circulent sur les routes belges, peu d'entre elles seraient équipées du logiciel suspect, puisque la plupart de ces modèles disposent d'un moteur moins puissant que le diesel 2.0 TDI.

Volkswagen est de loin la marque de voitures la plus prisée du pays. Les voitures du groupe, Audi, Seat et Skoda inclus, représentent plus de 20% du parc automobile belge. Interrogé par De Morgen, Kris Peeters, le ministre des Consommateurs, affirme qu'il étudie l'affaire "en profondeur, en concertation avec les services compétents".

Toujours selon le journal De Morgen, les voitures de la marque allemande ne sont pas les seules à dépasser les normes européennes de pollution. Un test de l'institut de recherche bruxellois Transport & Environment (T&E) révèle que l'Opel Zafira et la BMW X3 par exemple émettent 10 à 21 fois plus de oxydes d'azote cancérigènes que la limite autorisée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires