Le Russe qui aimait les armes

21/08/16 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Le Vif/l'express

En 1930, loin des centres de décisions où Staline gère l'avenir grandiose de l'URSS, dans la campagne reculée, la méningite attaque un petit garçon de six ans, Alexandre Lobanov.

Le Russe qui aimait les armes

Alexandre Lobanov © DR

Sa vie bascule. Désormais, aucun son ne parviendra à son cerveau. Aucune parole ne sortira jamais plus de sa bouche. Son caractère se nourrit de ces handicaps. Violent, il ne peut trouver le calme qu'en bricolant. A partir des années 1960, il confectionne ainsi avec des bouts de bois ou de carton toutes sortes de fusils, de révolvers et de munitions. Sur des papiers, avec des crayons et de la couleur ou encore, en découpant des images puisées dans les magazines, il réalise des décors. Les uns serviront de fond. Comme dans un théâtre de marionnettes. Les autres, de cadre richement ornementé. En réalité, il prépare une mise en scène dans laquelle il va jouer le premier rôle. En effet, usant d'un appareil photo, il va ainsi multiplier les autoportraits, toujours de face, l'oeil menaçant, les lèvres serrées, le béret sur la tête. Derrière lui, se mêlent dans la partie supérieure, soldats et chasseurs embusqués. De leur proie, on ne saura rien. L'homme est encadré par une suite de motifs végétaux auxquels succède l'armement en une suite répétitive et obsessionnelle. Combien d'heures auront été nécessaires pour sculpter dans du bois de caisse, ces cartouches qu'il tient de la main droite. Combien de jours pour découper dans le carton pour quasi "enluminer" ce fusil ? Aujourd'hui, Alexandre Lobanov est considéré comme l'un des grands créateurs de l'art brut. Un choix de ses oeuvres participe actuellement au grand rendez-vous photographique proposé par le BIP 2016 (Biennale de l'image possible) à Liège.

Liège, "Transcendent DIY (Do it Yourself) avec une quinzaine de créateurs dont Auguste Rebetez, Thorsten Brinkmann, Jean-François Lepage, Olaf Beuning...). Hangar B9, ESA Saint-Luc Campus Fonck. Boulevard de la Constitution 41. Jusqu'au 16 octobre. Du Me au SA de 14 à 19h, Di de 11 à 18h. www.bip-liege.org

Nos partenaires