Le PTB entre le marteau et la faucille: "Les ex-stalinistes ont-ils bien rompu avec leur passé ?"

12/01/17 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Knack

Depuis que le PTB-PVDA obtient 18% dans les sondages en Wallonie, le parti compte dans le paysage de la politique belge. Le succès s'accompagne aussi de critiques. Qu'est-ce qui rend l'extrême gauche meilleure - ou différente - de l'extrême droite ?

"Le PTB est le déchet résiduel du 20e siècle" : quand le président de la N-VA ourdit une attaque contre un opposant politique, il le fait en termes dénués d'ambiguïté. Soudain, le PTB s'est retrouvé au centre du débat politique. C'était une bonne chose pour un parti qui ne compte aucun député flamand : les opinions et les réactions se sont succédé, et les membres du PTB ont pu s'expliquer à la télévision et dans les quotidiens du week-end. Peter Mertens a soufflé toute l'attention en expliquant que le PTB n'a aucun rapport avec la Corée du Nord. Mertens a pu délivrer son message clé, à savoir que son parti est tout à fait démocratique.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires