Le nombre d'accidents de la route connait sa plus forte baisse jamais constatée

25/07/14 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

En 2013, 41.279 accidents de la route ont fait au total 54.691 victimes, dont 724 ont perdu la vie, a indiqué vendredi la Direction générale Statistique du SPF Economie dans un communiqué, soulignant qu'il s'agissait des chiffres les plus bas enregistrés au cours d'une année.

Le nombre d'accidents de la route connait sa plus forte baisse jamais constatée

© Thinkstock

Le SPF Economie a publié vendredi les données définitives et complètes sur les accidents et victimes de la route en 2013 et les chiffres confirment la tendance à la baisse déjà soulignée fin février dernier par le baromètre de l'Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) et le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Melchior Wathelet.

L'an dernier, ce sont donc 41.279 accidents de la route qui ont été enregistrés en Belgique, faisant 54.691 victimes dont 724 ont perdu la vie dans les trente jours qui ont suivi l'accident. Par rapport à 2012, cela représente une baisse de 6,7 pc des accidents (44.234), de 6,6 % des blessés (58.533 blessés) et de 6 % des tués (770), constate le SPF Economie, qui précise qu'il s'agit des chiffres les plus bas enregistrés au cours d'une année.

"L'année 2013 confirme la tendance à la baisse observée ces dernières années au niveau du nombre de tués sur les routes belges, contribuant progressivement à la réalisation des objectifs fixés par les États généraux de la sécurité routière", soit réduire de moitié le nombre de décès sur les routes entre 2010 et 2020, indique le SPF dans son communiqué.

C'est surtout durant les mois de janvier (-24 %); décembre (-17,8 %) et mars 2013 (-13,2 %) que les baisses les plus significatives du nombre d'accidents de la route ont été enregistrées. Seuls les mois d'avril, de juin et de juillet ont connu plus d'accidents de la route que durant la même période en 2012.

Toute les Régions du pays ont connu une baisse du nombre d'accidents de la route et de victimes, mais c'est à Bruxelles que la diminution a été la plus importante, souligne le SPF Economie. Le nombre de "tués 30 jours" a baissé de 9,5 % en Wallonie (349 en 2012, 316 en 2013) et de 35 % à Bruxelles-Capitale (37 en 2012 contre 24 en 2013), tandis que la Flandre a enregistré le même nombre de tués (384) que l'année précédente.

Près de la moitié (48 %) des personnes qui ont perdu la vie se trouvaient dans une voiture, 40 % étaient des usagers de la route dits "vulnérables" (piétons, cyclistes et motocyclistes) et les 12 % restants correspondent aux usagers des camionnettes, des poids lourds et de la catégorie "autres et inconnus".

La catégorie des 18-34 ans (256 tués 30 jours) reste la plus touchée, précise le SPF Economie. Près de la moitié (46 %) des accidents mortels sont survenus pendant le week-end pour la tranche d'âge des 18 à 34 ans. Les accidents mortels en semaine concernent davantage les 35 à 49 ans et les 75 ans et plus.

Nos partenaires